Paris-Gare du Nord, dans la salle d'attente de l'Eurostar, au-dessus de la foule qui ne le remarque pas, coincé à l'envers, un Bugs Bunny en hélium a échappé à son propriétaire.


Cette vue, ça me saute aux yeux comme l'incarnation du blues. Ca m'amuse parce que ce lapin a une bonne bouille, et que sa position m'a surpris. En même temps j'imagine la peine du gamin qui a laissé échapper son cadeau hors de portée et pourtant en vue, et ça me fait mal aussi. Le lapin sourit à tout le monde, et tout le monde s'en fout.
Cette ambivalence dans cette gare, où je quitte des kopaings avec qui j'ai envie de rester pour rejoindre un endroit où j'ai envie d'être, c'est aussi un écho de moi-même à ce moment-là, et c'est exactement comme ça que je ressens le déchirement du blues.